Le fort et le faible

Je ne sais pas si j’en ai déjà parlé ici. Je ne me le rappelle pas. Et je ne me relis pas non plus. Alors voilà :
Le fort qui écrase le faible tout autour de la Terre. On peut dire que la gloutonnerie de l’occident a contaminé les autres continents. Ainsi, on assisterait à la mondialisation de la gloutonnerie. Mais, le reste du monde a-t-il attendu l’occident pour que le fort écrase le faible, pour que la ruse mystifie le naïf ?
Cette horreur est et a toujours été la chose du monde la mieux partagée.
Le jeu islamiste a-t-il eu besoin de l’Occident pour reprendre par la ruse ce que les révolutions avaient libéré, en profitant de la connerie y compris des femmes – de certaines en tout cas.

 À propos de la polygamie, les mâles islamiques remarquent avec malice :
– Vous autres occidentaux, avec vos maîtresses, vous faites de la polygamie menteuse.
– Oui, leur réplique-t-on, mais on accepte l’idée que nos femmes, en revanche, puissent avoir elles aussi plusieurs partenaires et on ne les enveloppe pas dans des chiffons… en tout cas pas le même genre de chiffons et pas pour le même usage.
– Vous répétez à l’envi parité, égalité, et vous les enveloppez dans des torchons virtuels ce qui est la pire des flagorneries, rétorquent-ils.

Il est très difficile de s’extirper des arguties. Est-ce exagéré de dire que le prétendument sapiens sapiens mène cette planète à la mort ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>