La Lune

Hier, le 17, c’était pleine lune. J’aime à la regarder quand elle est pleine : ses yeux, son nez, sa bouche et son petit air pencher côté tendresse. Je l’ai souvent contemplée, non avec l’envie de lui rendre visite, Dieu m’en garde, juste pour lui envoyer ma sympathie amoureuse en remontant le long d’un de ses rayons. Avant d’habitude, quand elle était pleine, elle souriait.

Déjà quand les Ricains l’ont visitée comme on sait, et que depuis ils lui ont envoyé tout un tas de leurs trucs, j’ai eu l’impression qu’elle avait cessé de sourire. Quand les Ruskofs ont envoyé leur bazar, des rides profondes se sont creusées à son front, m’a-t-il semblé. Mais depuis que les chinetoques s’y sont mis, c’est certain, elle fait carrément la gueule. Pour sûr, c’était le cas la nuit dernière. J’ai même cru apercevoir du jaune dans ses yeux.

Elle ne méritait pas ça. De mon point de vue : on devrait lui foutre la paix.

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>