Dans le miroir

Je me suis regardé dans la glace. Et, en dehors du fait que je supporte de moins en moins ma vieille gueule qui ne cesse d’aggraver son cas, je me suis dit qu’il fallait que je me regarde du dedans.
Je critique, je critique, j’ironise et je ferais peut-être bien de balayer un peu devant ma porte, comme on dit.
Sur le contenu, en fait, concernant journalistes, animateurs, chroniqueurs de mass médias, je n’ai rien à changer. Sans doute faudrait-il dire la même chose en modérant le propos et en précisant qu’il ne faut pas extrapoler à toute la profession. Dans mon esprit, cela allait de soit. Mais, sans doute cela irait mieux en le précisant.
Voilà qui est fait.