Lire

Publiés
    La gidouille et la citrouille
    Accrocs dans le ciel
    Dire, raconter
    La tétralogie du vieux monsieur
    A mordir debout
    Sous la parole, l'image
    La trilogie de Lahouria
    Kindle
    Le Marcheur
    Socrate
    Un jour peut-être
    Nota bene
    Sylvius
    Josianne
Terminés non publiés
    Sable au corps
    Inquiétante, cette étrangeté
    Les Elikos
    Les viocs
    L'œil de la nuque
    Histoires à mort rire debout
    Off festival
En cours
    Les Emileries
    La minute de l'ingénieur Modulo
Poèmes & fredons
    Formes poésie 1
    Formes poésie 2
    Fredons
    Comptines
Théâtre, radio-TV
    Les Adaptations
    Les Aristophanesques
    Les autres
    Les Combinatoires
    Les Echyleennes
    les Ecologiades
    les Etranges
    les Libidinales
    les Piecettes
    les Psychotiques
    les Shakespeides
    les Symbépiques
    Radio-TV
Vidéo
Audio

Articles
    I.A.E.P.
    Ecoutez voir
    Alliance, pour quoi faire ?
    Antigone ou le fatum transgénérationel
Communications
    Le corps, le signe et l'objet
    Le corps-scène
    Sur une hypothèse du corps mémoire
    L'improvisation
    L'objet imaginé
    Improvisation, ou l'illusion de l'émergence
    La modélisation de la révolution
Dans le rétroviseur
Bloc-notes
    Archives

    Georges Friedenkraft
    Chou Hibou Haïku

  L'âne rouge
  L'institut Charles Cros
  Bongiovani
  Théâtre du mouvement

  L'Emilius ankylosaurus
  Editions 24x36

Les billets d'Emile

La bibliothèque d'Emile - En cours - Les Emileries...

Les pensées d'Emile - Les billets d'Emile - Dialogues philosophiques - Aphorismatiques

La bibliothèque comprend certains des textes déjà publiés et susceptibles d’être acquis selon les modalités indiquées pour chaque titre.

Elle propose aussi des textes terminés ou considérés provisoirement comme tels et consultables, des textes en cours d’écriture, des écrits pour le théâtre, la radio ou la télévision achevés ou en cours, enfin un «bloc-notes» de réflexions personnelles, le tout également consultable.

EN - Hivernales 2001

Les billets d'Emile

Chaque billet éclaire à l’évidence un problème fondamental et actuel, palliant ainsi la cécité qui gagne et obscurcit l’horizon du monde.

1

La difficulté d’écrire

Je suis là, devant ma feuille de papier et je me demande ce que je pourrais bien y écrire. Ce que je vais écrire parce que je vais écrire. C’est évident.

On m’a dit d’écrire. On m’a demandé d’écrire. Alors je vais écrire. Mais quoi ?

Difficile.

Il y a difficulté à écrire : la difficulté d’écrire. Écrire sur la difficulté d’écrire, thème intéressant, important, essentiel, attaque du problème fondamental à sa source. Sujet à la mode d’ailleurs. Cela se fait beaucoup depuis quelque temps d’écrire sur la difficulté d’écrire.

Or, s’il y a une difficulté d’écrire sur la difficulté d’écrire, que dire si l’on veut aller plus au fond ? Je veux dire écrire sur la difficulté d’écrire sur la difficulté d’écrire. Même à ce niveau, j’y rencontre encore une difficulté. Il m’apparaît comme évident que de quelque façon que je m’y prenne, que je procède par raisonnement récurrent ou que j’inverse ce même raisonnement, je me trouverai toujours en face de cette difficulté première d’écrire sur la difficulté d’écrire sur la difficulté d’écrire sur la difficulté d’écrire sur la… Mais qui n’a jamais eu entre les mains une boîte de camembert sur laquelle on voit un homme tenant une boîte de camembert sur laquelle on voit un homme tenant une boîte de camembert sur laquelle on voit un… où l’on se trouve violemment projeté contre cette question à réponse périlleuse : “Mais alors, qui a créé Dieu ?”

Nous voilà ici mis en présence de la difficulté première, dite de création, au-delà même, nous touchons à l’essence de la difficulté, au concept de difficulté, à la structure de difficulté, à l’idée de structure de difficulté, en quelque sorte à la structure de structure de LA difficulté et non pas une quelconque difficulté mais l’originelle, LA DIFFICULTÉ.

Ainsi, ceux qui prétendent simplement écrire sur la difficulté d’écrire me semblent quelque peu superficiels. Attribuons cela aux effets de la mode. Cela passera comme le café, le top modèle, le retour à la minijupe ou la jarretelle musicale.

Lire la suite

Les pensées d'Emile - Les billets d'Emile - Dialogues philosophiques - Aphorismatiques

Haut de page ]
Contact
© EN 2010   -   Mentions légales